LES AIDES DE LA CAF 
Les conditions pour être bénéficiaire : 
Avoir un enfant de moins de 6 anset le faire garder à domicile au moins 16 h/mois
Avoir une activité professionnelle procurant un revenu minimum de 790,08 € / mois pour un couple salarié et de 395,04 € / mois pour une famille monoparentale.
Être à jour des cotisations vieillesse pour les non salariés.
Toutes les familles peuvent en bénéficier, y compris dans les tranches de revenus les plus élevées. 
Un minimum de 15% du coût reste toujours à votre charge. 
Le montant en mode prestataire (l’agence est l’employeur)
Il est forfaitaire et fixé suivant vos revenus de l’année N-2 et l’âge de votre plus jeune enfant.
De 837 € à 606 € / mois si votre enfant, ou le plus jeune de vos enfants a moins de 3 ans
De 418 à 303 € s’il a entre 3 et 6 ans.
 
Le montant en mode mandataire (vous êtes l’employeur de votre nounou)
Une prise en charge de 50% des cotisations sociales dans la limite de : 425 € / mois jusqu’aux 3 ans du plus jeune de vos enfants et de 213 € / mois de ses 3 aux 6 ans
Une prise en charge partielle du salaire qui varie entre 87 € / mois € et 448 € / mois suivant l’âge du plus jeune de vos enfant, leur nombre ainsi que vos revenus.
LE CREDIT D’IMPÖT 
Quels que soient vos revenus, l’utilisation de nos services pour la garde de vos enfants à votre domicile vous ouvre droit à un crédit d’impôt égal à 50% des dépenses engagées.
Il est plafonné à 6 750 €/an pour les familles ayant 1 enfant, et à 7500 € pour les familles ayant 2 enfants et plus.  Votre plafond de crédit d’impôt est également majoré de 1 500 € si vous salariez quelqu’un à votre domicile pour la première année. 
S’agissant d’un crédit d’impôt, si le montant de votre déduction dépasse celui de votre impôt exigible la différence vous sera alors remboursée par le trésor public.

LES AIDES DE LA CAF

 

Les conditions pour être bénéficiaire :

Avoir un enfant de moins de 6 ans et le faire garder à domicile au moins 16 h/mois, avoir une activité professionnelle procurant un revenu minimum de 790,08 € / mois pour un couple salarié et de 395,04 € / mois pour une famille monoparentale et être à jour des cotisations vieillesse pour les non salariés.

 

Toutes les familles peuvent en bénéficier, y compris dans les tranches de revenus les plus élevées, et un minimum de 15% du coût reste toujours à votre charge.

 

Le montant en mode prestataire (l’agence est l’employeur)

Il est forfaitaire et fixé suivant vos revenus de l’année N-2 et l’âge de votre plus jeune enfant, de 837 € à 606 € / mois si votre enfant, ou le plus jeune de vos enfants a moins de 3 ans et de 418 à 303 € s’il a entre 3 et 6 ans.

 

Le montant en mode mandataire (vous êtes l’employeur)

Une prise en charge de 50% des cotisations sociales dans la limite de  425 € / mois jusqu’aux 3 ans du plus jeune de vos enfants et de 213 € / mois de ses 3 à 6 ans

Une prise en charge partielle du salaire entre 87 € et 448 € / mois suivant l’âge du plus jeune de vos enfant et vos revenus.

 

Pour une simulation de coût n’hésitez pas à nous contacter

LE CREDIT D’IMPÖT

 

Quels que soient vos revenus, l’utilisation de nos services pour la garde de vos enfants à votre domicile vous ouvre droit à un crédit d’impôt égal à 50% des dépenses engagées.

 

Jusqu’à 6 750 €/an si vous avez 1 enfant et 7500 € si vous avez 2 enfants et plus. Votre plafond de crédit d’impôt est également majoré de 1 500 € si vous salariez quelqu’un à votre domicile pour la première année.

 

LES AIDES LOCALES EN IDF :

 

PARIS - 75 : La PAPADO c’est une aide allouée par la Mairie pour la garde des enfants de moins de 3 ans à domicile. Elle est soumise à certaines conditions.d’ancienneté et à plafonds de ressources de 5 500 € / mois pour les familles ayant 1 enfant à charge,  de 6 400 € pour 2 enfants et 7 000 € pour 3 enfants et + un temps de travail de votre garde d’enfants de 120 heures/ mois au minimum est requit, 60 heures en cas de garde partagée.  C’est une aide qui  permet de bénéficier d’une allocation qui va de 105 à 420 € / mois suivant vos ressources.

 

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE - 92 : Bébé dom 92, c’est une aide allouée par le département pour la garde des enfants de moins de 3 ans à domicile. Elle suit les conditions d’attribution de la Paje, avec un plafond de ressources aux alentours de 80 000 € / an et elle permet facilement  de bénéficier d’une centaine d’euros / mois.

 

Asnières : L’allocation municipale de garde d’enfant à domicile (AMGED). Elle s’adresse uniquement aux couples résidant à Asnières depuis plus d’un an. En revanche, l’aide est accordée aussi bien pour la garde à domicile salariée que pour le recours à une assistante maternelle. Les parents doivent par ailleurs pouvoir justifier de 200h de garde par trimestre. Pour 400h de garde trimestrielle, l’allocation s’élève à 167.70 € contre 83.85 € pour 200h.

 

Boulogne-Billancourt : L’allocation municipale de garde d’enfant vise les enfants n’ayant pas trouvé de place en crèche ou qui sont accueillis moins de 27h hebdomadaires dans une structure collective d’accueil. Deux versements de 550 € peuvent être réalisés, un premier avant les 1 an de l’enfant, un deuxième avant ses 2 ans.

 

Chaville : L’allocation Chavidom pour la garde d’enfants à domicile vise les titulaires de la carte famille de la commune.

 

Clichy-la-Garenne : L’AMGE-AD (allocation municipale pour garde d’enfants à domicile) est destinée aux familles ayant opté pour une garde à domicile ou une garde partagée.

 

Courbevoie : L’allocation municipale pour la garde d’enfants de moins de 3 ans est attribuée selon le niveau de ressources des parents.

 

Garches : L’allocation communale d’aide à l’emploi familial, pour la garde à domicile ou partagée.

 

Issy-les-Moulineaux : Les parents Isséens qui emploient une auxiliaire parentale à domicile bénéficient sous conditions de l’Amade (allocation municipale pour l’accueil à domicile des enfants).

 

Montrouge : L’aide municipale pour l’accueil des enfants à domicile" concerne les parents employant une auxiliaire parentale se déplaçant au domicile de l’enfant ou ayant fait le choix de la garde partagée. Le montant de l’aide varie selon les ressources familiales.

 

Nanterre : L’allocation municipale d’accueil des jeunes enfants (AMAJE) est versée trimestriellement. "Elle garantit un taux d’effort à équité avec les familles dont l’enfant est accueilli en structure publique", indique la mairie de Nanterre. Son attribution fait suite à l’examen d’un dossier.

 

Puteaux : L’Amged pour les parents employant une aide à domicile pour la garde. Seule condition : les parents doivent exercer une activité professionnelle. L’allocation, de 182,94 € par mois, ne peut être perçue que pour une garde de plus de 80h. Le montant n’évolue pas selon le nombre d’enfants gardés et quel que soit le revenu imposable du foyer, avec un plafond fixé à 7317,55 € mensuels. A noter, pour la garde partagée : l’Amged est de 1,52 € de l’heure pour chacun des foyers, même si la garde est inférieure à 80h.

 

Rueil-Malmaison : L’Amged est une allocation mensuelle versée sous conditions de ressources. Elle ne concerne que les familles employant une assistante parentale (et non une assistante maternelle) pour plus de 87 heures effectives par mois.

 

Saint-Cloud : La ville propose une Amged (allocation municipale de garde d’enfant à domicile).

 

Les autres villes et départements d’île de France : A notre connaissance il n’existe pas d’aides spécifiques sur les départements de Seine St Denis, du Val de Marne, des Yvelines et de l’Essonne. Seule la Seine et Marne propose bébé bonus 77, c’est une aide allouée par le département pour la garde d’enfants de moins de 3 ans à domicile.  Son montant est de 30, 75 ou 150 euros / trimestre. Pour en bénéficier, vous devez être allocataire de la Paje, avoir des revenus annuels inférieurs à 60000 €  et être à jour de vos cotisations mensuelles Pajemploi.

 

N’hésitez pas toutefois à vous renseigner auprès de votre mairie qui pourra vous communiquer toutes les informations nécessaires.